L’interview du mois de Février de Benjamin Puaud

Classé dans : Actualités | 0

Chaque mois Simon interview un membre du club, pour cette douzième édition c’est Benjamin Puaud qui nous répond :

            Bonjour Benjamin, peux-tu te présenter tant sur le plan personnel, sportif et également sur le plan extra sportif ?

 Je suis né le 10 octobre 2000 à Cholet, j’ai grandi à la Tessoualle où j’y ai fait mes années de primaire. J’ai ensuite continué mes études sur Cholet jusqu’à l’obtention de mon BTS Conception et réalisation de systèmes automatiques en alternance à l’Abeille. J’occupe actuellement un poste de technicien de maintenance dans l’entreprise Dixneuf situé à la Romagne.

  Sur le plan sportif, j’ai débuté le football à la Tessoualle en 2005 où j’ai cotoyé toutes les équipes du club. Il ne me manque plus que l’équipe loisirs ! J’ai beaucoup occupé le milieu offensif du terrain mais il m’arrive d’occuper d’autres postes en fonction de la tournure de la rencontre.

            Quel est ton meilleur souvenir sous les couleurs de l’EAT foot ?

 Pour être honnête, il y en a trop pour tous les énumérer mais si je ne devais en choisir qu’un seul, alors je pense que je choisirai la victoire en finale du challenge avec l’équipe U19. Remporter une compétition est toujours un moment spécial mais c’était surtout la dernière occasion de gagner quelque chose en équipe jeune. Jouer une finale était vraiment génial, beaucoup de gens avaient fait le déplacement malgré la chaleur et on savait qu’on n’aurait qu’une seule chance. De plus, je m’étais fait une petite déchirure au niveau de l’adducteur un mois plus tôt et j’alternais les séances de kiné et les matchs. J’avais vraiment peur de ne pas pouvoir jouer. Le match était très serré mais on a finit par s’imposer 2-1 à bout de forces. S’en suivie une soirée incroyable et chargée de surprises avec toute l’équipe et les parents.

            Depuis ton arrivée dans le groupe senior, tu as eu la chance d’évoluer dans toutes les équipes, comment t’es-tu senti dans chacune d’entre elles ? Quels sont les véritables changements entre les équipes jeunes et seniors ?  As-tu des anecdotes de vestiaire à nous dévoiler ?

 Chaque équipe a sa propre ambiance. Logiquement, plus la division est élevée, plus il y a de tension mais cela n’empêche pas d’avoir un vrai esprit compétitif dans chacune d’entre elles. La réserve est l’équipe où j’ai le plus joué en sénior, je m’y sens donc très à l’aise ; c’est là que j’ai mes repères. Cela n’empêche pas que jouer pour l’équipe 3 m’assure de passer un super moment et pour l’équipe première d’essayer d’élever mon niveau de jeu.

 Les changements entre équipes jeunes et seniors sont nombreux. Tout d’abord, le simple fait de ne plus jouer qu’avec les joueurs que l’on a cotoyé depuis toujours ; il faut aussi s’adapter et apprendre à connaitre tous ses nouveaux coéquipiers. La vitesse du jeu augmente mais c’est surtout physiquement que l’écart se fait ressentir. Je me souviens de mon premier entrainement avec le groupe senior, il y avait eu une opposition. J’étais alors seul en pointe avec Sylvain Tudeau et Guillaume Legeay au pressing, je peux vous assurer que je n’avais pas passé beaucoup de temps debout.

            Quels conseils pourraient tu donner aux futurs jeunes qui vont intégrer le groupe senior dans les années à venir ?

Premièrement je leur conseillerai de ne pas se mettre trop de pression et de ne pas perdre leur identité de jeu, puis de conserver leur ambition de progresser, et enfin de prendre du plaisir.

            As-tu un message à véhiculer au club (bénévoles, supporteurs, staff, joueurs etc…) ?

 J’éspère que tout le monde est en bonne santé et se porte bien par ces temps difficiles, je suis impatient de tous vous retrouver sur et en dehors des terrains.

Pensées positives: (3 personnes sont choisies pour dire ce qu’elles pensent de Benjamin)

  • « Pour être simple et aller droit au but, je dirais un bon gars. C’est quelqu’un qui n’as de demi-mesure et qui met tout son cœur dans ce qu’il entreprend aussi bien pendant les deux premières que la troisième mi temps (voir même la préparation). Autrement dit, ce n’est pas le meilleur on ne va pas se mentir, mais c’est un soldat sur qui on peut compter pour aller au combat les yeux fermés »
  • « Ben comme beaucoup d’autres joueurs de sa génération est un joueur qui comme je les appelle « joueurs de semaine » car il a tellement de qualités, d’envies et de générosités que les matchs du dimanche après-midi sont parfois très compliqués… Disons que les efforts ne peuvent pas être répétés plusieurs fois dans un même match, alors que la semaine il déborde d’énergie pendant les séances d’entrainement.  Ben reste malgré tout un gros travailleur sur le terrain et bon vivant avant et après les matchs »
  • « Ah ce sacré Ben, je dirais de lui que c’est le spécialiste des petites nuits et des grosses bringues. Un vrai Puaud. On devrait l’appeler l’écossais puisque que le surnom de son père est l’anglais … »
Question/Réponse :Au sein du groupe senior:
Ta devise : Rien n’est impossible…
Ton surnom : ben,benj,benP…
Ta principale qualité : Combatif
Ton principal défaut : Rancunier
Ton artiste : Banksy
Ton film culte : Arrête moi si tu peux
Un chanteur/chanteuse : Damso
Une application : Netflix
Un acteur : Di Caprio
Le plus généreux : Michael Rochais
Le plus technique : Alexis Garnier
Le plus mauvais perdant : Morgan Bertaud
Le plus timide : Hugo Graveleau
Le moins ponctuel : Félix Riotteau
Le plus organisé : Albin Vergneau
Le plus fou (sur un terrain) : Johann Mazur
Le moins rapide : Simon Richou
Le plus bavard : Guillaume Legeay
Le plus sérieux : Dorian Morin